Success Story : l'E2C aux Eurockéennes

Que du positif pour moi !

 

Depuis mon passage au festival en 2018, j’effectue le tri chez moi, alors qu’avant, je n’y prêtais pas attention.

 

Grace à ce « job », j’ai réussi à dépasser mes angoisses de départ et ma timidité : au démarrage, je ne pensais pas être capable de tenir des conditions de travail difficiles :  en raison de la foule, des odeurs et des conditions météo ( chaleur, pluie, boue..)  ; il est important d’être dynamique face à la taille du site ;  mais l’ambiance de travail (travailler en écoutant des concerts…), la convivialité (des festivaliers et des employés des eurocks) ,  la solidarité dans l’équipe et les belles rencontres lors de ces quelques jours (avec d’autres jeunes e2c, des étudiants, des mères de famille…)  ont été moteurs pour non seulement, aller au bout des 4 jours initialement prévus, mais signer un second contrat pour la semaine suivant le festival : J’ai travaillé 5 jours après le festival sur la remise en état de propreté  du site (matin) et du camping ( ap midi).

 

Clara souligne que la mobilité n’était pas un souci pour se rendre au travail dans de bonnes conditions : entre la possibilité du covoiturage, les bus et navettes disponibles, tout est organisé pour que l’accès soit commode.

 

Clara a trouvé cette expérience si riche, qu’elle souhaite y retourner cette année, car elle sait qu’elle aura le plaisir de faire de nouvelles belles rencontres, tout en travaillant et être utile au respect de l’environnement !

Clara

Le fonds social européen apporte le soutien financier à l'opération "Accompagnement global individualisé de jeunes de 18 à 25 ans éloignés de l'emploi dans la mise en œuvre d'un projet d'insertion professionnelle" réalisée par l'E2C Belfort.

 www.europe-en-franche-comte.eu